Ce soir l'idée était de se faire rencontrer quelques commentateurs de ce blog autour d'une petite soirée "régressive" : génériques de DA, blind-tests divers et variés, DVD des concerts de Dorothée ... de quoi passer des heures de folie ! (et pour moi de rencontrer 2 d'entre eux que mes "non" lassent depuis quelques temps je crois).

Cependant, en deux heures, j'apprends le désistement de deux participants. Quand on est 5 à la base tout de suite ça fait pu des masses .. et la déception m'arrive vite lorsque j'ai passé la journée à arranger quelques petis trucs tout cons mais faits pour plaire (au moins dans l'idée). L'envie est grande de tout annuler mais Becky m'en empêche en me disant "non non moi je viens dîner", Cédric, commentateur, vient aussi après que je lui ai dit de faire comme il voulait puisque de toute façon ça ne ressemblait plus à grand chose.. Copine Marrante, qui n'habite pas loin, est ravie de pouvoir manger et participer et donc .. au final nous serons 4 avec un Cédric seul représentant du sexe dit fort (beh quoi ?).
Et quel représentant !
Il sait se faire apprécier le bougre : il vient avec sa Wii.

Que dire de la Wii ?
Entre amis c'est top ! malgré ma toute pitite télé on a pu à loisir jouer au golf, tennis, bowling avec un passage par la boxe qui fut .. pour moi des plus bienfaisants (et qui a révélé Becky comme une frappeuse hors pair), et particulierement drole lorsqu'on regarde les films tournés.
Par contre qu'est-ce qu'on a l'air con ...

Un passage par Zelda et là c'est bon j'ai compris, je suis infoutue de sauter d'un pilône à un autre. Même pas grave.

Juste pour dire que parfois ça vaut le coup de faire ce qu'on n'a pu envie .. la soirée a été franchement agréable, du moins pour moi et Copine Marrante, j'espère que Becky et Cédric donneront leur avis (mais pitêtre pas tout de suite, les deux partent en vacances. Pas juste!) mais merci à vous d'être passés et restés ! (Ced, tu peux aussi dire ici à quel point tu m'admires ;op)

Parfois ça vaut le coup de se donner un coup de pied aux fesses.

Et aux malades : bon rétablissement les enfants.