doigt(pardon pour ceux/celles choqués par l'image mais c'est un négatif alors ça adoucit le truc hein ? non ? .. muh si)

Le monde des harpies est merveilleux. Il suffit de commencer à ouvrir la bouche (ça tout le monde sait faire)(normalement) et de cracher son venin. Pas n'importe lequel. Juste celui qui va aller là où on sait que pitetre ca va faire mal parceque sinon c'est pas drole vous comprenez.
Dans ma famille y'en a quelques unes, pi à côté aussi hein, de ces gens qui juste aiment faire chier le monde. Moi dans l'idée c'est un truc que je comprends pas des masses mais je dois les attirer.

Je savais très bien ce qui allait se dire mais pas grave. Et ça n'a pas loupé

"toujours pas mariée ? à 26 ans ? Tu as un copain au moins ?"
" et à la fac t'en es où ? t'arrêteras tes études un jour ?"
" tu penses être adulte un jour ?"
" tu veux pas arrêter tes trucs éparpillés et te fixer ?"

Je vous emmerde. Profond. na !

Non je suis pas mariée bravo pour l'observation. Mon annulaire gauche vous abhorre autant que moi. Je préfère faire ma vie telle que je la pense même si en ce moment j'ai du mal à voir où est-ce qu'elle va clairement. Même si j'ai la frousse de rien en faire là en ce moment et que je me vois tout à fait finir vieille fille, sans personne et avec un boulot de merde.

Mes études vous disent merde aussi et puis voilà. Je sais pas si j'en veux de cette fac, ni de cette thèse, je sais pas ce que je fais dans ces couloirs, à parler à ces profs qui veulent pas me voir partir alors qu'ils me donnent pas de quoi rester et de faire ça dans les meilleures conditions. Je n'aime pas être jugée sur ma tronche ou mes croyances et c'est ce qui s'est passé et je ne leur pardonne pas.

Mes trucs éparpillés m'évitent de penser qu'à moi et beaucoup devraient essayer. Oui je touche un peu à tout et m'investis dans au moins 2 grands trucs cette année. Et alors ? oui j'ai plein de boulots différents mais j'ai aucune envie de dépendre de mes parents pour quoique ce soit. Donc oui je cours un peu à droite à gauche, je cumule et rien n'est stable mais je m'assume.

Je fais juste ce que je peux pour pas trop penser à plein de trucs, juste mon possible pour avancer. Oui y' des fois où je me dis que mince y'a des pouffiasses qui ont quelqu'un et que quand même c'est pas juste pcq je connais plein de filles et de mecs tops qui mériteraient d'avoir quelqu'un qui pense à eux et qu'ils rendraient heureux à coup sûr, que oui j'ai tendance à être trop gentille et à peut-être un peu me faire marcher sur la gueule voir beaucoup.. mais ces fois là on s'en fout. Je fais ce qu'il faut pour que ma vie soit à peu près comme je le veux.

Alors mesdames les harpies allez cracher ailleurs. Entre vous.