[Le retour des titres tops. Je vais faire un sondage un jour pour savoir lequel est le pire tiens...]

Bion avec tout ce que j'ai à faire (oui ma vie est over-bookée qu'est-ce que vous croyez) je trouve le temps de poser mes fesses sur des sièges inconfortables au possible dans le cinéma du coin (je perds pas de temps dans les transports nan mais oh). Aujourd'hui deux films... rien de bien extra.

La faille

faillePitch : Lorsque Ted Crawford découvre que sa jeune épouse le trompe, il décide de la tuer... mais en mettant au point le crime parfait. Alors que la police arrive sur les lieux du drame, l'inspecteur Rob Nunally a deux surprises : la victime n'est pas morte, et c'est la femme avec laquelle il avait une liaison... Avec Crawford, qui a avoué la tentative d'homicide, Willy Beachum, un ambitieux procureur adjoint, sur le point d'intégrer un prestigieux cabinet d'avocats, se voit confier cette dernière affaire. Mais dans la partie qui s'annonce, rien n'est aussi évident qu'il y paraît. Dans un redoutable jeu de manipulation, l'affaire va tourner à la confrontation de deux hommes qui ont chacun besoin de la défaite de l'autre pour servir leur plan... Entre mensonges et ambition, entre faux-semblants et orgueil, l'affrontement va aller bien au-delà de ce que chacun avait prévu.

Mon avis : Une fois n'est pas coutume c'est ma môman qui m'accompagnait ce jour là. Pourquoi ? parcequ'elle avait son Anthony et moi mon Ryan. Chacune le sien et pas de jalouse. Je vous avouerai que le grand Hopkins aurait pu être un brin plus diabolique, le scénario aurait été pu être plus fouillé, plus "tendu" mais, pour autant, on est loin de la cata. Quelques bonnes ficelles, un suspens bien mené et un Ryan à tomber. M'en faut pas plus moi perso.

Spiderman 3

spidermanPitch : Peter Parker a enfin réussi à concilier son amour pour Mary-Jane et ses devoirs de super-héros. Mais l'horizon s'obscurcit. La brutale mutation de son costume, qui devient noir, décuple ses pouvoirs et transforme également sa personnalité pour laisser ressortir l'aspect sombre et vengeur que Peter s'efforce de contrôler. Sous l'influence de son costume, Peter devient trop sûr de lui et commence à négliger ses proches. Contraint de choisir entre le pouvoir si séduisant de ce nouveau costume et la compassion qui le caractérisait avant, Peter va faire face à ses démons lorsqu'il affrontera deux des pires méchants de l'histoire, l'Homme-sable et Vénom, dont l'extraordinaire puissance et la soif de vengeance menacent Peter et tous ceux qui lui sont chers.

Mon avis : déçue. Mais vraiment hein. Pourtant y'avait de bonnes idées : Peter qui prend du "corps" autant physiquement que mentalement, des effets spéciaux tops, pour le coup c'est un grand show mais malheureusement il y a quelques couacs notables qui ne permettent pas de relever le truc : des méchants pas plus crédibles que ça [d'ailleurs un tout petit jeu des 7 vérités made in grrrumly, le photographe qui devient méchant c'est Topher Grace, le Eric de That 70's show (qui a bien grandi)], des persos pas forcément utiles, un bon vide dans le scénario, une entrée en matière copié collé Superman et sa cryptonite .. dommage quoi.