Maintenant vous êtes habitués à mes titres un peu pourris lorsqu'il s'agit de la catégorie Cinéclub. Toujours est-il que je m'en vais vous compter les deux derniers films que j'ai vus.

Ensemble c'est tout

18744346Pitch : La rencontre de quatre destins croisés qui vont finir par s'apprivoiser, se connaître, s'aimer, vivre sous le même toit. Camille fait des ménages le soir dans les bureaux et dessine avec grâce à ses heures perdues. Philibert est un jeune aristocrate féru d'histoire, timide, émotif et solitaire, il occupe un grand appartement que possède sa famille. Franck est cuisinier, viril et tendre, il aime infiniment sa grand-mère, Paulette, une vieille dame fragile et drôle. Leurs doutes, leurs chagrins, c'est ensemble qu'ils vont apprendre à les adoucir, pour avancer, réaliser leurs rêves. Ils vont se découvrir et comprendre qu'ensemble, on est plus fort.

Mon avis : Ce film là je ne voulais pas aller le voir sans avoir lu d'abord le livre. Je ne sais pas vous mais j'ai trop peur de passer à côté de l'histoire en voyant le film tiré d'un livre que je n'ai pas lu. D'expérience ça a toujours été très dommage. Dans le coup je me suis tapée le bouquin quasi d'un trait avec à la clef un coucher vers 3h du mat' mais ça valait le coup. Alors bon je vais repasser pour le côté je suis une fille originale. J'ai eu ma petite larme à l'oeil à la lecture. Pour autant ce n'est pas ce qui nous intéresse ici. Le film donc. A la base, G. Canet et A. Tautou dans le même film c'était beaucoup pour moi. Je n'apprécie le jeu d'aucun des deux. Et bah voilà me suis fait eue. Les deux sont très justes. Canet dans son rôle de faux dur et Tautou dans celui de la fille paumée .. tout est juste. Les personnages sont attachants et la mise en scène est toute en finesse. Pas de temps mort, vraiment un plaisir. Un gros coup de coeur pour l'aristo .. j'ai eu l'impression de voir des amis ou ma famille par instant. Un grand pied.

La tête de maman

18741804Pitch : Y'a 20 ans de ça, quelques années avant ma naissance, Maman a aimé un gars. Y'a 20 ans de ça, ils ont été séparés et ce con-là, quand il est parti, il a emporté avec lui le sourire de ma mère. Faut que je le retrouve, faut qu'il le lui rende. Sinon, moi, je meurs.
Lulu, 15 ans.

Mon avis : un petit bijou. Lulu c'est un peu moi. Je vais pas trop dire pourquoi parce que ca me touche de trop près.
L'histoire est belle mais dure et si j'en tire une lecçon et une seule c'est celle de faire ce qu'on veut de sa vie, de ne se laisser dicter notre avenir par personne. Et juste pour ça, il faut le voir.